Premiers 700 miles du Rackam 32 Évolution – Que du Bonheur !

4 juillet – 5 Août 2018

Après sa mise à l’eau, nous étions excités et pressés de reprendre la croisière côtière et de se mettre en main la nouvelle version de notre catamaran.

Le mois de juillet nous a permis de sillonner à maintes reprises la baie de Quiberon et de retrouver avec plaisir nos îles de Houat, Hoedic et Belle ile.

De nombreux mouillages sous la canicule bretonne bien connue a présent.

Les problèmes de l’année dernière sont réglés et notamment le pilote automatique et le dessalinisateur. Nous sommes à présent autonome et toutes les petites modifications de cet hiver apportent satisfaction.

Mais on doit encore réécrire le mode d’emploi du R32, car les réglages des voiles membranes sont exigeants et parfois cela se joue au centimètres près .

Au delà de la performance, le mat carbone apporte plus de confort moins de tangage, le passage dans la mer est plus doux qu’auparavant.

À plateforme identique, le Cata est méconnaissable. Je peux donc confirmer qu’il existe une vraie différence entre mat Alu/carbone, Voiles DCX/Menbranes et gréement inox/textile.Moins de poids dans les hauts, plus de surface de voiles, plus de raideurs :

 


 

Ancienne version

Nouvelle version

Grande voile

39

46

Génois

21

26

Code 3

37

46

Spi

79

100

 

Le code 3 et spi sont envoyés en tête, et sont donc limités à environ 12 nds apparent, mais booste considérablement les performances en permettant d’égaliser et de dépasser la vitesse du vent réel, à certaines allures.

En ce qui concerne les performances, voici notre premier retour :

Jusqu’à 7 nds réels, nous naviguons selon l’allure à 100%-110% de la vitesse du vent réel

Au delà, les polaires s’établissent à environ 80% de la vitesse du vent. L’usage des moteurs est limité à l’arrivée au port et aux manœuvres de mouillages.

Pendant ce premier mois de navigation, nous n’avons pas eu plus de 15 nds de vent réel, excepté un retour de Houat avec 25 nds au portant avec génois déroulé et GV 2 Ris.

Vitesse entre 11 et 13 nds au grand largue. Nous avons volontairement limité le bateau car nous avions à bord quelques enfants malades, mais le R32 se montre très sécurisant et marin.

Bref cet évolution correspond en tous points, à ce que nous espérions cet hiver,

Plus de performances et notamment dans le petit temps.

700 miles de bonheur en 1 Mois

Place maintenant à la croisière hauturière, la traversée du Gascogne et 3 semaines de vacances dans la belle région espagnol de Galice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *