1579 miles pour être précis… et grosse évolution en perspective.

Notre première saison de navigation est terminée. Boomerang est sorti de l’eau pour quelques mois.
Après 1579 miles de parcourus, (2924 kms pour les incultes ;)) des Iles des Glénan au Nord à l’ile d’Oléron au Sud, notre apprentissage sur le Rackam 32 a été particulièrement intense.

Aucun problème de navigabilité à déplorer, comme quoi le travail des 4 dernières années a été sérieux.

Néanmoins la To do List est de rigueur, avec une multitude de petites détails à peaufiner, à améliorer ou à modifier.

Il s’agit principalement d’éléments de confort qui fonctionnent quand ils ont le temps… sauf cet antifouling de mer…e.

Nous allons devoir trouver une solution radicale pour conserver des coques performantes.

En ce début Février, nous commençons à préparer la saison suivante.

En général 2 à 3 mois pour la préparation avant la remise à l’eau, sont suffisants. Mais dans notre cas, nous reprenons notre parcours du combattant.

Après maintes réflexions, nous avons décidé, début décembre de vendre notre gréement complet (mat alu, voiles et haubans).

Un concours de circonstances, nous a fait rencontrer le propriétaire d’un catamaran qui avait démâté en Méditerranée, et perdu son mat et ses voiles au fond de la Grande Bleue.

Son cata proche du notre, en terme de dimensions, semblait adapté à recevoir notre gréement .

Après quelques discussions techniques et les conseils de professionnels, la vente est réalisée.

Nos mat, voiles et accastillage partent pour Barcelone.

Nous nous retrouvons donc avec un bateau à moteur, à 3 mois de l’échéance.

 

L’objectif est d’améliorer les performances de Boomerang, en y installant :

  • un mat carbone plus haut (environ 14 Mètres)
  • des voiles Membranes plus performantes et de plus grandes surfaces (+ 15%)
  • un gréement textile ( pour gagner du poids dans les hauts)
  • Tout ça aussi pour contribuer à un meilleur confort ( moins de tangage)

On est reparti pour sélectionner les matériaux, les fournisseurs, faire des devis, signer les contrats et en finale installer ce nouveau gréement.

La mise à l’eau pour cette nouvelle saison est prévue début mai… d’ici là …

KENAVO !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *